Les Ensembles du Festival 2020

L'ENSEMBLE  CANTICUM NOVUM 

 

En redécouvrant et interprétant des répertoires de musique ancienne, Canticum Novum tisse des liens entre la musique d’Europe occidentale et le répertoire du bassin méditerranéen, riche de l’union du monde chrétien et d’un orient marqué d’une double hérédité juive et mauresque. Ces programmes reflètent par ailleurs une autre ambition de Canticum Novum : celle de positionner l’aventure humaine et l’interculturalité au cœur de ses projets et d’interroger sans cesse l’identité, l’oralité, la transmission et la mémoire.

 


 

Les œuvres interprétées par Canticum Novum (équipe de 3 à 15 musiciens selon les configurations) permettent de redécouvrir les répertoires méditerranéens mais aussi afghans, turcs, persans, arabes, séfarades, arméniens, chypriotes… Ces musiques, à la croisée des chemins, des cultures et des expressions artistiques, étonnamment vivantes après 800 ans de partage, témoignent de diversité, de respect et de tolérance.

 

 

Canticum Novum a été créé par Emmanuel Bardon en 1996. Chaque année, l’ensemble réalise de nombreux concerts en France et à l’étranger et est invité à des festivals d’envergure tels que le Festival de Radio France, La Folle Journée de Nantes, de Tokyo, d’Ekaterinburg, le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde (Maroc), le Festival Via Aeterna, le Festival d’Ambronay, le Festival Baroque de Pontoise, le Festival de Musique Sacrée de Perpignan, le Festival de Sylvanès, le Festival de la Chaise-Dieu, le Festival Les Traversées de Noirlac, le Festival de Labeaume en Musiques ou encore le Festival Baroque de Tarentaise. Enfin, Canticum Novum mène depuis quinze ans de nombreuses actions pédagogiques visant à sensibiliser le jeune public aux répertoires de musiques anciennes et collabore étroitement avec différentes structures telles que le Centre Culturel de Rencontre de Noirlac ou encore La Mégisserie de Saint-Junien.

 


 

L’ensemble est conventionné par le Ministère de la Culture DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de la Loire en Rhône-Alpes et la Ville de Saint-Étienne. Il reçoit le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Canticum Novum reçoit ponctuellement l’appui de l’Adami, du FCM et de la SPEDIDAM.

 

 

 

L'ENSEMBLE  L'ACHERON
 
 
Dans la mythologie grecque, l'Achéron est le fleuve que traverse Orphée pour secourir Eurydice des Enfers. Comme son nom l'inspire, L'Achéron veut ouvrir une voie entre deux mondes apparemment opposés : celui des vivants et des défunts, le passé et le présent, l'idéal et la réalité.
 
Fondé en 2009 par François Joubert-Caillet, L’Achéron est constitué d’une jeune génération de musiciens aux origines variées ayant été formés dans les plus grandes écoles de musique ancienne (la Schola Cantorum Basiliensis, les Conservatoires Nationaux Supérieurs de Lyon et Paris, les Conservatoires Royaux de Bruxelles et La Haye, etc.). Ses musiciens ont pour certains d’autres facettes artistiques: le théâtre, la mise en scène, les danses anciennes ou contemporaines, l’écriture, l’improvisation, les marionnettes, la facture d’instrument ou la prise de son composent l’éventail des passions se croisant dans l'ensemble.
 
L’Achéron désire renforcer les liens entre les musiciens et le public en rendant les musiques anciennes accessibles sans les dénaturer, mais au contraire en se plongeant profondément dans l’instrumentarium coloré et les pratiques musicales multiples de la Renaissance et du Baroque.Tentant de peindre avec la palette la plus riche ces musiques si vivantes, la traversée que L’Achéron propose est à la fois temporelle et sensible, les saveurs d’autres temps y sont intensément cultivées.
 
L’Achéron s’associe régulièrement avec des artistes aux horizons différents : son projet L’Orgue du Sultan l’a fait collaborer avec l’ensemble Sultan Veled dans une rencontre des musiques élisabéthaine et ottomane, les Lachrimæ Lyræ avec le maître de la lyra grecque Sokratis Sinopoulos (CD paru chez Fuga Libera); il participera également à un album de musique éléctronique avec le DJ Marc Romboy et Tamar Halperin...
 
L’Achéron est basé à Nancy. Il est invité à se produire dans divers festivals et saisons musicales en Europe tels que les festivals de Saintes, Sablé, Royaumont,Auditorium du Louvre,Tage Alter Musik Regensburg, Festival Bach de Lausanne, Concertgebouw de Bruges, Oude Muziek d’Utrecht, Philharmonie de Varsovie, etc.
Au disque, L’Achéron enregistre pour le label Ricercar - Outhere. Il a fait paraître The Fruit of Love consacré à Anthony Holborne, les Ludi Musici de Samuel Scheidt (Diapason d’Or), Fancies for the viols d’Orlando Gibbons (bande originale de La Tempête de William Shakespeare à la Comédie Française mise en scène par Robert Carsen) le Requiem de Johann Caspar Kerll avec l’ensemble Vox Luminis, les Ouvertures de Johann Bernhard Bach (Echo Klassik), les Sonates en trio de Philipp Heinrich Erlebach, Pièces favorites de Marin Marais dont l’intégralité des Pièces de Viole est enregistrée par François Joubert-Caillet. Dernières parutions : le 2ème Livre de Pièces de Viole de Marin Marais (Diapason d’Or & Choc de Classica) et A Consort’s Monument.
 
L'ENSEMBLE  MUSICA HUMANA
 
Rédaction réservée
 
 
L'ENSEMBLE  COMET MUSICKE
 
 
Les comètes passent et repassent au cours du temps, reliant le passé au présent, métaphore de notre envie de rapprocher le public d’aujourd’hui aux pratiques et répertoires d’hier.
Nous basant sur l’iconographie et l’étude des traités anciens, nous nous attachons, pour les chanteurs, à une prononciation restituée et au plus proche de la déclamation ; pour les violistes, à un jeu en position debout afin d’accompagner au mieux les voix et d’être au plus proche du public ; pour chaque répertoire – des polyphonies de la Renaissance aux airs baroques, en Flandre, en Italie ou en Espagne – à la pertinence du choix des instruments, cordes et archets.
Tour à tour chanteurs, conteurs, violistes, violonistes, cornettiste, flûtiste, guitariste… nous adaptons le répertoire à la richesse de notre instrumentarium et créons des concerts-biographies mêlant musique, poésie, humour et pédagogie. Le temps d’un spectacle vous voyagerez avec nous en compagnie des compositeurs européens les plus fameux dans leurs pays respectifs : Claudio Monteverdi, Gilles Binchois, Tobias Hume, Diego Ortiz, Monsieur de Sainte-Colombe… ou bien en suivant un parcours thématique : Orphée, Arianna, L’Alpha et l’Omega, Chansons à boire, Las Tres Marias, etc.
Les vièles et violes jouées par Comet Musicke ont été réalisées par le luthier Marcelo Ardizzone.
 
Concerts, Festivals, Tournées
Depuis 2017, Comet Musicke s’est produit lors de nombreux festivals tels que Radio-France Montpellier-Occitanie, Sinfonia en Périgord, Voix et Route Romane, Laus Polyphoniae – Amuz (Anvers), Festival Baroque de Pontoise, Les Musicales de Normandie, Son Ar Mein – Le Petit Festival, Sérénades en Baronnies, Festival de musique ancienne de Callas, Victoria International Arts Festival (Malte), a participé aux Quotidiennes – Jeunes Ensembles de la Cité de la Voix – Vézelay et est sorti lauréat du cycle Jeunes Talents du festival Sinfonia en Périgord. L’ensemble s’est également produit en direct à trois reprises sur les ondes de France Musique.
Courant 2020 l’ensemble passera entre autres par le Festival de Simiane-la-Rotonde, Festival de Sarrebourg – Rencontres de Saint-Ulrich, Festival Alta Musica (Corse), Festival Voix et Route Romane, Château d’Alba-la-Romaine, Festival Vochora, Son Ar Mein – Le Petit Festival, etc.
 
Discographie  : Quinze“, le premier double disque de l’ensemble, consacré aux figures de Gilles Binchois et Johannes Ockeghem, est sorti en janvier 2020 sous le label breton Son An Ero.
 
L' ENSEMBLE ARTIFICES
 

Axé autour de l’imitation emblématique de la pensée baroque friande du trompe-l’œil et de l’illusion, l’Ensemble Artifices  a été créé à l’issu du travail de recherche de Master d’Alice Julien-Laferrière, portant sur l’influence de l’imitation dans le langage violonistique (soutenu en 2012 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon).
 
L’Ensemble Artifices est un lieu d’expérimentation avec lequel Alice Julien-Laferrière et les artistes dont elle s’entoure élaborent des programmes et manifestations réunissant plusieurs domaines : la littérature, la recherche historique, le théâtre, le cirque, la chanson, la campanologie, l’écologie, le théâtre d’ombres, l’ornithologie, le dessin…

Les oiseaux chanteurs, l’évocation des cloches en musique et leur place dans la société, la poste aux XVIIe et XVIIIe siècles, le pastiche ou l’imitation des bruits du quotidien : ces thématiques de prédilection sont développées sous diverses formes — en concerts et spectacles tous publics ou adaptés aux enfants, mais également en conférences musicales, interventions scolaires, balades musicales ou encore sous la forme d’édition de disques et de livres-disques.
 
L’année 2018 a vu paraître les Bottes de Sept Lieues ou les exploits du Petit Poucet devenu courrier, un livre-disque enregistré grâce au soutien du Musée de la Poste et édité par Harmonia Mundi dans la collection LittleVillage.
 
Une version théâtrale de ce conte a été créée à l’automne 2018 (le spectacle sera joué une vingtaine de fois), suivie par Papa Bach !, un spectacle pour enfants écrit par Karin Serres, en cours de diffusion.
 
Le second livre-disque de l’ensemble, Le Violon et l’Oiseau, est paru en décembre 2019 aux éditions Seulétoile, et sera suivi d’une parution sous forme de disque en mai 2020.  
 
Ce projet concrétise un partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux qui a donné lieu depuis plusieurs années à des balades musico-ornithologiques, à des expositions accompagnant des concerts, ainsi qu’à des conférences croisées.
 
L’Ensemble Artifices entretient également un partenariat avec le Musée de la Poste, renouvelé chaque année depuis 2013, et ayant donné lieu à plusieurs spectacles, conférences, éditions, aventure qui se poursuivra à l’automne 2020 par l’enregistrement d’un disque consacré au cor de postillon.
 
Tout en développant une activité « locale », autour de la Turbine, lieu de résidence et de création en Saône-et-Loire, l’Ensemble Artifices s’est produit dans des lieux insolites et naturels (de nombreux parcs régionaux, jardins de musées, etc..), ainsi que dans de grands festivals : La Folle Journée de Nantes, Via Aeterna, le Midsummer festival du château d’Hardelot, à Ambronay, à la Cité de la Voix de Vézelay et dans bien d’autres endroits.
 
Klinge, klinge, Posthorn !, version allemande du spectacle sur le cor de postillon, a été donnée à Brême (Allemagne), et la Balade des Oiseaux au Jardin botanique de Singapour.
 
En 2020 l’Ensemble Artifices propose une Académie de musique à la Turbine, accompagnée d’un festival sur la semaine avec de nombreuses propositions musicales, mais aussi des conférences et un bal.